Is food more rewarding for individuals suffering from obesity than for healthy-weight individuals?

Dans ce projet de recherche de 2 ans, nous étudions les bases psychologiques et cérébrales des mécanismes de récompense alimentaire chez des patients souffrant d’obésité. Plus spécifiquement, nous étudions 2 sous-composantes de la récompense alimentaire : i) le plaisir lors de la consommation alimentaire (liking) et ii) le désir (wanting), c’est-à-dire les efforts consentis pour obtenir un aliment.
Nous présentons à des participants sains et souffrant d’obésité des solutions (telles que des milkshakes au chocolat) alors que leur activité cérébrale est enregistrée.
Pour cela, nous utilisons un gustomètre, une machine permettant de délivrer des liquides de façon extrêmement précise, machine qui est compatible avec l’Imagerie par Resonance Magnétique fonctionnelle (IRMf).
Nous espérons mieux comprendre comment les mécanismes de la récompense alimentaire diffèrent entre individus sains et patients souffrant d’obésité, mais également comment ils peuvent différer entre patients souffrant d’obésité à la suite d’une perte de poids.

Durée du projet

01.10.2018 - 31.12.2021

Collaborateurs

Portrait de
Zoltan Pataky PI - médecin adjoint agréé, Hôpitaux Universitaires de Genève
Portrait de
Géraldine Coppin Co-PI - professeure en psychologie UniDistance Suisse & Université de Genève
Portrait de
Alain Golay Co-PI - Professeur, Hôpitaux Universitaires de Genève
Portrait de
David Sander Co-PI - professeur, Université de Genève
Portrait de
David Muñoz Tord Doctorant - UniDistance Suisse & Université de Genève

Financement