Ce projet vise à identifier les possibilités et les défis liés au développement, à la mise en œuvre et à l’évaluation d’un outil pédagogique immersif de réalité virtuelle (RV) pour l’enseignement des sciences dans les écoles primaires.

De nombreux sujets abordés dans l'enseignement des sciences concernent des aspects du monde qui ne sont pas directement observables, tels que les structures et les processus du microcosme (p. ex. les atomes) ou du macrocosme (p. ex. le système solaire). Or, l'expérience active et la manipulation sont une source d'apprentissage essentielle, en particulier pour les enfants. C'est pourquoi il existe un besoin de méthodes d'enseignement innovantes qui facilitent l'accès aux processus et structures non observables.

La réalité virtuelle peut faciliter l'accès aux processus et structures non observables et offre dans ce contexte un potentiel intéressant pour l'enseignement des sciences, car elle permet d'interagir avec des mondes modèles virtuels et de s'y plonger (immersion). Du point de vue de la didactique et de la psychologie du développement, les propriétés interactives et immersives pourraient avoir une influence positive sur le processus d'apprentissage.

Le choix de l'objet d'enseignement « le cycle de l'eau » a été déterminé par le fait qu'il comprend des aspects de l'environnement qui ne sont pas directement observables, qu'il est ancré dans le plan d’études 21, qu'il peut être mis en œuvre dans un environnement de réalité virtuelle et qu'il est d'une importance capitale pour la société.

Dans le cadre de cette étude, nous comparons le matériel pédagogique RV à d'autres moyens éducatifs tels que les livres, les vidéos ou les jeux. Nous émettons l'hypothèse que l'interaction et l'immersion (l'immersion dans une réalité alternative) par le biais de la RV facilitent l'apprentissage de processus et de structures qui ne peuvent pas être expérimentés directement autrement.

L'équipe de projet interdisciplinaire et interinstitutionnelle développe, en collaboration avec des enseignant-e-s, une unité d'enseignement virtuelle sur le cycle de l'eau, qui complète les manuels/matériaux existants et peut être utilisée par des élèves du primaire âgés de 11 à 12 ans.

Titre original : Using virtual reality to learn about inaccessible micro- and macrocosmic structures in primary school

Durée du projet

01.05.2020 - 31.12.2024

Collaborateurs

Corinna Martarelli Responsable de projet, professeure extraordinaire, Faculté de Psychologie, UniDistance Suisse
Trix Cacchione Responsable de projet, Institut Primarschule der Fachhochschule Nordwestschweiz
Sebastian Tempelmann Responsable de projet, Pädagogische Hochschule
Natalie Schelleis Doctorante, Fachhochschule Nordwestschweiz
Josua Dubach Doctorant, Pädagogische Hochschule
Matthias Probst Expert et enseignant, Pädagogische Hochschule
Katrin Bölsterli Didactique des sciences naturelles (spécialité Chimie), Haute Ecole Pédagogique de Lucerne

Financement

  • Research project funded by Swiss National Science Foundation (NRP77 – Digital Transformation) “Using virtual reality to learn about inaccessible micro- and macrocosmic structures in primary school” Martarelli, C. S., Cacchione, T., & Tempelmann, S. 01.05.2020-31.12.2024 (CHF 582’974).