Les projets en cours

Seapad

Pour pouvoir aider les étudiant-e-s pendant leurs études à distance, EDUDL+ développe dans le cadre du projet « Seapad » (« Suivi des étudiant-e-s pour améliorer leur apprentissage à distance ») un modèle de suivi qui donne des indications aux équipes enseignantes sur les progrès des étudiant-e-s.

Les activités proposées aux étudiant-e-s peuvent ainsi être individualisées afin d’améliorer leur apprentissage.

L’idée novatrice du projet est d’intégrer dans un tableau de bord, d’une part des informations provenant des plateformes d’enseignement (login, téléchargement de ressources, présentations vidéo, rapports de travaux), et d’autre part des informations produites par les étudiant-e-s eux-mêmes (travaux et exercices effectués). Ce tableau de bord indiquera aux étudiant-e-s comment mieux organiser leurs activités pendant le semestre et fournira des informations aux équipes enseignantes sur les progrès actuels des étudiant-e-s.

Ce projet est mené en collaboration avec l’unité TECFA de l’Université de Genève.

Dropout

Dans le cadre d’un projet interne, EDUDL+ se penche sur les raisons des abandons des études dans le but de définir des mesures visant à renforcer la persévérance des étudiant-e-s et à les encourager à obtenir leur diplôme.

Une enquête réalisée auprès de nos étudiant-e-s nous permet de découvrir les difficultés auxquelles ils/elles sont confronté-e-s pendant leurs études et à quels niveaux nous pouvons mieux les soutenir à l’avenir.

Une étude menée sur le long terme débutera en parallèle en 2018. Dans le cadre de cette étude, les étudiant-e-s seront interrogé-e-s à plusieurs reprises sur leurs expériences durant leur cursus. Le but est d’anticiper les moments critiques et de pouvoir mieux soutenir les étudiant-e-s pendant les phases particulièrement intenses de leurs études.

VIRLA

Le projet VIRLA (Presence in virtual worlds and learning activities) est un projet mené de concert avec la Haute Ecole Spécialisée à Distance, Suisse et l’Institut de psychologie de l’Université de Berne, respectivement soutenu par le canton du Valais. Les objectifs sont les suivants :

  • Développer une méthode de mesure, pour saisir l’immersion et la présence dans des environnements de travail virtuels
  • Examiner l’influence de l’immersion et de la présence sur les activités et la performance d’apprentissage 
  • Saisir les différences individuelles qu’il y a entre l’immersion et la présence, afin de développer et utiliser un design d’instruction adaptatif.

Dossier numérique des compétences de l’étudiant-e

Le projet de dossier numérique des compétences de l’étudiant-e vise à adapter et déployer un environnement numérique d’apprentissage multilingue capable de générer, en quelques clics et pour un grand nombre d’étudiant-e-s, des interfaces numériques adaptées à une situation de formation dans laquelle la démarche compétences et son évaluation occupent une place centrale. Cet environnement devra permettre de concevoir, organiser, opérationnaliser, observer et réguler différentes situations de formation. Elle devra permettre de simplifier la relation évaluative (formative, certificative, évaluation automatique, auto évaluation, évaluation par les pairs,…) entre un-e responsable scientifique, son équipe pédagogique et les étudiant-e-s. Elle devra permettre aux étudiant-e-s de mieux identifier les tâches à réaliser, de visualiser les travaux restants et leurs dates d’échéance. Enfin, elle devra offrir aux étudiant-e-s, aux enseignant-e-s et aux responsables de formation des tableaux de bord sur les résultats acquis et restant à acquérir.

scroll to top