Séminaires EDUDL+

Plusieurs fois par année, EDUDL+ réalise des séminaires scientifiques sur des thèmes qui concernent les études à distance. Pour ces séminaires les professeure-e-s associé-e-s de UniDistance et également des expert-e-s externes sont invité-e-s.
Dans le passé, EDUDL+ a réalisé des séminaires sur des sujets comme « le suivi des étudiant-e-s », « l'abandon et la réussite dans les études à distance » et « le pilotage du curriculum ».

Séminaire sur le mapping des curriculum universitaires

Le service EDUDL+ a organisé un séminaire sur les environnements de visualisation des curriculums, en partenariat avec le Centre de Soutien à l’Enseignement de l’université de Lausanne. Ce séminaire s’est déroulé à Brigue le 23 août 2019. 
Dans une approche participative regroupant enseignant-e-s, responsables de filière, direction, collaborateurs et collaboratrices, cette journée a permis de définir les contours d’un tel environnement. Les travaux ont porté sur la nature des informations gérées, la gestion du cycle de vie de ces informations, les acteurs et usages potentiels d’un tel environnement, et la place de ce type d’environnement dans le système d’information pédagogique des hautes écoles.

Qu’est-ce qu’un environnement de visualisation de curriculum ?

Une cartographie des curriculums (curriculum mapping) est une représentation détaillée de ce qu’est un curriculum. À l’image d’un système d’information géographique qui permet d’afficher ou non différentes familles d’information, un environnement de visualisation de curriculum doit permettre d’afficher différentes informations en fonction de l’engagement de l’usager dans le curriculum.

Quelle a été la méthodologie de travail dans ce séminaire ?

La méthodologie de ce séminaire a reposé sur des méthodes empruntées au design thinking.

Une première phase d’idéation a été mise en place en utilisant la technique des chapeaux de Bono pour faire ressortir des idées susceptibles de convaincre les étudiant-e-s, les enseignant-e-s, les responsables de cursus, et les personnels administratifs d’utiliser un tel environnement. Quatre groupes ont été mis en place afin de cibler spécifiquement les étudiant-e-s, les enseignant-e-s, les responsables de cursus, et les personnels administratifs. La mise en commun des 4 groupes a permis à chacun des participants de s’approprier le concept de cartographie de curriculum.

 


Dans une seconde phase, de consolidation collective, chaque participant à été invité à formuler 3 idées sur le concept, puis à bénéficier de compléments de chacune de ses idées sous la forme de brain writing Chacune des 3 idées de chacun des participants a reçu 5 compléments.

Dans la troisième phase, de consolidation individuelle et de mis en relation, chaque participant n’a retenu qu’une seule idée consolidée lors de la phase deux. Un speed dating a été organisé afin que chacun puisse exposer l’idée consolidée retenue, recevoir un feedback approfondi sur cette idée, et identifier avec qui il souhaitait réaliser une phase de prototypage de l’environnement.

 


La quatrième phase eu pour objet la construction d’un prototype. Chaque groupe auto constitué sur la base speed dating a eu accès à du matériel pour faciliter la description de vues et comportements de l’environnement de visualisation de curriculum.

Une synthèse de chacun des groupes de prototypage a clôturé les travaux de cette journée séminaire.

Quels sont les résultats de ce séminaire ?

  • Des considérations générales liées à l’intégration d’une brique applicative dans le système d’informations des établissements, à des environnements multilingues, ou de préconisations ergonomiques.
  • Des considérations très spécifiques en lien avec les approches programmes des établissements

Pour les (futur-e-s) étudiant-e-s, la cartographie facilite le choix d’une formation, les options qui peuvent y être prise, facilite la prise de conscience des compétences qu’ils pourront développer et des possibilités professionnelles ou universitaires qu’offrent une formation.  Elle permet également de visualiser rapidement des éléments comme des crédits ECTS, des objectifs d’apprentissage au sein des modules, les temporalités et modalités pédagogiques des modules ainsi que leur évaluation.

Pour les enseignant-e-s, la cartographie facilite le développement d’un curriculum cohérent par la vision globale qu’elle offre. Elle permet de visualiser les prérequis, éviter les redondances entre modules, de vérifier la cohérence entre objectifs académiques ou professionnels de la formation et les objectifs d’apprentissage au sein des modules. Le processus de cartographie permet de renforcer le travail en équipe.

Pour les responsables de formation, la cartographie est dotée d’interface de recherche et de filtres, rend la formation visible et attractive, positionne la formation dans un continuum et dans les cadres nationaux et européens. Elle encourage la collaboration entre les enseignant-e-s et est un facilitateur de l’intégration des nouvelles et nouveaux enseignants. Elle facilite le pilotage de la formation.

Pour les personnels administratifs des institutions la cartographie est un lieu unique dans lequel les informations sont à jour.

Quelle est la suite des travaux de ce séminaire ?

Le service EDUDL+ d’UniDistance et le Centre de Soutien à l’Enseignement de l’Université de Lausanne poursuivent leur collaboration sur ce thème. La richesse des résultats du séminaire suggère de reformuler les propositions après une phase d’analyse approfondie, ainsi que de développer un démonstrateur – ou maquette numérique – pour un tel environnement. Cette maquette servira de support à un appel à commentaire large au sein de la communauté académique.

D’autres démarches sont envisagées. Elles se nourriront en partie des résultats des appels à commentaires, notamment la rédaction d’un livre blanc sur les environnements de visualisation des curriculums.


scroll to top