Groupe de recherche «chEERSLab»

Le chEERS Lab est une équipe de recherche dirigée par la professeure Andrea Samson qui travaille dans deux universités situées en plein cœur de la Suisse : UniDistance et l’Université de Fribourg.

Nous nous intéressons aux processus affectifs comme la réactivité et la régulation des émotions chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes avec ou sans troubles du développement et/ou déficiences intellectuelles. L’objectif ultime de nos recherches est de mieux comprendre les mécanismes liés à la santé mentale dans ces populations sous l’angle des sciences affectives. Nous menons actuellement de nombreuses études sur divers phénomènes socio-émotionnels (émotions positives, humour, régulation des émotions) dans des troubles tels que les troubles du spectre autistique et le syndrome de Williams. Dans nos évaluations, nous privilégions l’intégration de technologies innovantes comme la réalité virtuelle (RV) et le développement de programmes de remédiation. Enfin, nous élaborons des jeux de société pour stimuler les compétences émotionnelles. De plus amples informations sont disponibles ici.

Notre principal objectif consiste à mieux formuler les implications thérapeutiques pour améliorer le fonctionnement émotionnel et le bien-être des enfants et adolescents atteints de troubles du développement. 

Nous recrutons des participant-e-s francophones et germanophones pour nos différents projets de recherche. Même si toutes nos études en laboratoire sont en suspens en raison de la pandémie de COVID-19, vous pouvez prendre contact avec nous pour participer à l’une de nos études actuelles en ligne ou à l’une de nos futures études en laboratoire : emotion@remove-this.unidistance.ch

En raison de la crise sanitaire actuelle due au COVID-19, nous avons lancé une nouvelle étude internationale (www.specialneedscovid.org) sur la façon dont les personnes avec des besoins spécifiques font face à la pandémie de COVID-19. Nous recrutons des participant-e-s dans plus de 60 pays et parlant plus de 16 langues différentes. Bien que nous ayons déjà arrêté la collection des données pour quelques langues, nous sommes encore en phase de recrutement pour d’autres.

Cette étude nous permettra de mieux comprendre les capacités propres (limites et forces) des personnes avec des besoins spécifiques, de leurs familles et de leurs institutions, à faire face à un tel événement. Ce sondage anonyme doit générer des connaissances et des hypothèses sur les différences, tous types de besoins spécifiques et groupes d’âge confondus, à s’adapter à un risque similaire. Il contribuera non seulement à une meilleure compréhension des expériences et des ressentis des personnes avec des besoins spécifiques, mais aussi de ceux de leurs parents, éclairant ainsi la conception des futures interventions visant à améliorer leur qualité de vie.

Foto Forschungsgruppe Andrea Samson
scroll to top