Project « Reward mechanisms in obese patients »

In this 2-year research project, we investigate the psychological and cerebral underpinnings of food reward mechanisms in obese patients. More specifically, we investigate 2 sub-components of food reward: i) the pleasure during food consumption (liking) and ii) efforts an individual is willing to invest to be delivered with food (wanting).
We present healthy and obese participants with solutions (such as chocolate milkshakes) while their brain activity is recorded.
To do so, we use a gustometer, a device allowing the delivery of liquids in an extremely precise fashion, which is fMRI (functional Magnetic Resonance Imaging)-compatible.
We hope to better understand how food reward mechanisms differ between healthy and obese individuals, but also how they differ between obese individuals following weight loss.

Duration
01.01.2018 – 31.12.2019

Collaborators

  • PI: Zoltan, Pataky, MD, Geneva University Hospitals
  • Co-PI: Géraldine Coppin, Professor in Psychology UniDistance & University of Geneva
  • Co-PI: Alain, Golay, Professor & MD, Geneva University Hospitals
  • Co-PI: David, Sander, Professor, University of Geneva

Funding

  • Novo Nordisk

Projet « Mécanismes de la récompense alimentaire chez des patients obèses »

Dans ce projet de recherche de 2 ans, nous étudions les bases psychologiques et cérébrales des mécanismes de récompense alimentaire chez des patients obèses. Plus spécifiquement, nous étudions 2 sous-composantes de la récompense alimentaire : i) le plaisir lors de la consommation alimentaire (liking) et ii) le désir (wanting), c’est-à-dire les efforts consentis pour obtenir un aliment.
Nous présentons à des participants sains et obèses des solutions (telles que des milkshakes au chocolat) alors que leur activité cérébrale est enregistrée.
Pour cela, nous utilisons un gustomètre, une machine permettant de délivrer des liquides de façon extrêmement précise, machine qui est compatible avec l’Imagerie par Resonance Magnétique fonctionnelle (IRMf).
Nous espérons mieux comprendre comment les mécanismes de la récompense alimentaire diffèrent entre individus sains et patients obèses, mais également comment ils peuvent différer entre patients obèses à la suite d’une perte de poids.

Durée
01.01.2018 – 31.12.2019

Participant-e-s

  • PI : Zoltan, Pataky, Médecin Adjoint Agréé, Hôpitaux Universitaires de Genève
  • Co-PI : Géraldine Coppin, Professeure assistante Psychologie UniDistance & Université de Genève
  • Co-PI : Alain, Golay, Professeur, Hôpitaux Universitaires de Genève
  • Co-PI : David, Sander, Professeur, Université de Genève

Financements

  • Novo Nordisk
scroll to top