FAQ - Questions les plus fréquentes

Conditions d'admission

Puis-je m’inscrire avec une maturité professionnelle?

Non, en ce qui concerne la majorité de nos filières. Il faut en plus avoir obtenu le certificat d’examen complémentaire de la Commission suisse de maturité. Nos filières en partenariat en Sciences de la communication offrent l’admission sur dossier.

Je suis en échec définitif en Suisse. Puis-je m’inscrire dans une filière en partenariat ?

Si vous avez subi, dans une université ou une haute école suisse ou étrangère, un échec définitif aux examens dans une filière donnée, vous ne pouvez plus être admis dans la même voie d’études. Vous pouvez en revanche être admis dans une autre voie. Les filières en partenariat avec la France ne connaissent pas la notion d’ « échec définitif ». 

J’étudie déjà dans une autre université, puis-je m’inscrire en plus chez vous ?

Non. La double immatriculation n’est pas autorisée.

J’ai déjà étudié et obtenu des crédits dans une autre université. Ces crédits peuvent-ils être pris en compte ?

Oui. Pour nos filières suisses, lors du dépôt de votre candidature, nous pouvons reconnaître un maximum de 60 crédits ECTS obtenus auprès d’une autre université, à condition que ces derniers ne datent pas de plus de cinq ans. Cette information est à rapporter dans le formulaire d’inscription.

Pour les filières en partenariat, veuillez contacter les Student services.

Procédez-vous à des admissions sur dossiers ?

Non, en ce qui concerne la majorité de nos filières. Seules les filières en partenariat en Informatique, en Sciences de la communication et en Sciences de l’éducation offrent l’admission sur dossier.

Je suis en échec définitif dans une faculté, que puis-je faire ?

Vous ne pouvez malheureusement plus vous immatriculer dans une faculté identique auprès d’une autre université. Par contre, vous pouvez vous immatriculer dans une autre branche d'études. 

Procédures d'inscription

Comment s’inscrire ? Quels documents dois-je vous envoyer ?

L’inscription se fait par notre formulaire d’inscription en ligne, selon les étapes mentionnées sous l'onglet Inscription de chaque faculté. Vous trouvez dans ces mêmes pages la liste des documents à y joindre.

Quels documents dois-je fournir à l'inscription?

En ce qui concerne les filières suisses, voici les éléments dont vous aurez besoin:

  • le choix exact de la filière choisie ;
  • l’intitulé exact de votre titre d’accès et sa date d’obtention ;
  • votre domicile au moment de l’obtention de vos différents diplômes ;
  • votre numéro AVS (13 chiffres);
  • toutes les informations relatives à un éventuel cursus universitaire précédent (crédits ECTS obtenus par exemple);
  • une photo en format digital (jpg par exemple).

Pour les filières en partenariat, veuillez vous référez à la filière de votre choix.

Je n’ai pas de maturité fédérale, mais j’ai obtenu d’autres diplômes que je crois être équivalents. Où trouver la liste des diplômes équivalents ?

La direction se base sur les recommandations de la Conférence des Recteurs des Universités Suisses (swissuniversities) pour reconnaître les titres donnés équivalents. Vous trouvez également la liste des diplômes reconnus dans les annexes du Règlement d’admission.

Admission pour les étudiants étrangers

J’ai un diplôme étranger, puis-je m’inscrire chez vous ?

Les titulaires d’un diplôme étranger peuvent être admis-es en tant qu'étudiant-e-s pour autant que le diplôme obtenu soit reconnu équivalent à ceux énoncés à l’article 6, alinéa 1 du Règlement d’admission par notre direction. Vous trouvez toutes les informations sur ces équivalences dans les annexes de ce règlement.

Y a-t-il un niveau à avoir en français pour suivre vos études ?

Les candidat-e-s doivent démontrer une excellente maîtrise de la langue française à l'oral comme à l'écrit (niveau B2), validée par un certificat de langue.

Les candidat-e-s ayant une autre langue maternelle, mais ayant suivi une formation de niveau secondaire ou postsecondaire en français, sanctionnée par un diplôme, sont dispensés de cette exigence. En sont également dispensées les personnes ayant suivi, durant une année au minimum, un enseignement universitaire en français, attesté par un relevé de notes.

En tant qu’étudiant-e étranger/ère, ai-je besoin d’un permis de séjour pour étudier chez vous ?

Non. Lorsque vous vous inscrivez, notre institution ne vérifie pas si vous êtes en possession d’un tel permis ni si vous êtes domicilié-e en Suisse. Les filières suisses exigent votre présence une fois par mois environ, suivant la faculté où vous êtes inscrit-e. Pour vous rendre en Suisse, vous avez besoin de documents de voyage valables ou, selon votre pays de domicile, d’un visa. Votre nationalité ne joue aucun rôle lors de votre admission. Seuls les critères formels prévus par le Règlement d'admission sont pris en considération. 

Est-ce que je peux recevoir un permis de séjour lorsque j’étudie chez vous ?

Non. L’admission ne donne en aucun cas lieu à l’émission d’un permis de séjour.  

Méthodologie de travail

Comment fonctionnent les études à distance ?

Notre institution applique un concept d’enseignement moderne, appelé „blended learning“, qui repose sur les trois piliers suivants :

  • des cours en ligne, 
  • des séances dites « de regroupement » et
  • un suivi personnalisé.

Vous trouvez toutes les informations à ce sujet dans notre rubrique Se former à UniDistance.

Quelle plateforme est utilisée ? Comment cela fonctionne ?

En ce qui concerne nos filières suisses, il s’agit de la plateforme d’enseignement Moodle. L’étudiant-e y trouve toutes les informations relatives à son cursus (cours, documents, liens utiles, podcasts, forum, etc.). En ce qui concerne nos filières en partenariat, les étudiant-e-s concerné-e-s travaillent sur la plateforme de notre partenaire. Toutes ces plateformes sont accessibles 24h sur 24h et nécessitent une bonne connexion internet.

De quel matériel ai-je besoin pour pouvoir suivre les cours en ligne ?

Pour chaque module, le/la professeur-e responsable décide du matériel dont vous avez besoin et vous communique cette liste suffisamment tôt. Toutes ces informations se trouvent sur la plateforme d'enseignement Moodle.

Quelles compétences informatiques doit-on maîtriser?

  • Les connaissances de base des produits Microsoft Windows, Apple ou Linux
  • Les connaissances de base d’une suite Office (MS Office, LibreOffice,...)
  • Les connaissances de base avec navigateur et internet (recherche, navigation, etc.)
  • Les connaissances pour installer les applications nécessaires aux logiciels spécifiques de certaines filières

Organisation des études

Combien de temps durent les études ?

Dans les filières suisses, un bachelor représente en principe 9 semestres d’étude, avec deux modules par semestre. Toutefois, notre institution essaie d’offrir la plus grande flexibilité possible : si un-e étudiant-e souhaite assumer plus de modules par semestre, il/elle peut le faire, sur demande auprès du doyen/de la doyenne de la faculté. Si, par contre, l'étudiant-e souhaite momentanément suspendre ses études, il/elle peut également demander un congé, tout en restant immatriculé-e. La durée maximum des études est de 15 semestres. Pour les cursus de nos partenaires, la durée des études est liée à l’option temps complet/temps partiel.

Combien d’heures par semaines dois-je consacrer aux études ?

Cela dépend de la formation choisie et de vos possibilités personnelles. Pour un bachelor suisse par exemple, il faut compter une moyenne de 25 heures par semaine. 

Puis-je continuer à travailler à côté de mes études ?

Oui. Les études à distance sont conçues pour que vous puissiez étudier tout en travaillant, en suivant votre carrière sportive/artistique ou en vous occupant de votre famille. La charge de travail moyenne pour des études à distance s’élève à près de 25 heures par semaine. Il est important d’en être conscient-e afin de pouvoir procéder à une adaptation de votre planning hebdomadaire.

Comment puis-je m’organiser pour concilier études, travail et famille ?

Il n’y a pas de règle: chacun-e trouve le système idéal en fonction de ses agendas privé et professionnel. L’important est d’avoir le soutien de votre entourage et un système qui vous permette de suivre votre programme d’études hebdomadaire.  

Est-il possible d’étudier depuis l’étranger ?

Oui. Vous n’avez pas besoin d’être domicilié-e en Suisse puisqu’il s’agit d’études à distance. Attention cependant : dans les filières suisses, votre présence aux séances de regroupement est obligatoire. En outre, les examens ne peuvent se passer qu’en Suisse. Pour les filières en partenariat, les examens ont également lieu en Suisse. 

Est-il possible d’interrompre les études pour un temps déterminé ?

Oui. Vous pouvez remplir une demande de congé à la fin de chaque semestre. Vous n’avez pas à motiver cette dernière et resterez immatriculé-e. Durant votre congé toutefois, vous ne pouvez pas assister aux séances de regroupement, suivre les cours ou vous présenter aux examens. Enfin, toute demande de congé génère un émolument (voir le Règlement des taxes).

Est-il possible de rallonger/raccourcir le temps d’études ?

Oui. La durée minimale d’études pour un bachelor suisse est de 6 semestres, alors que la durée maximale est de 15 semestres. Si vous avez le temps et l’organisation nécessaire pour obtenir votre bachelor en 6 semestres, vous pouvez le faire, sur demande auprès du doyen/de la doyenne de la faculté. Toutefois, si vous dépassez 15 semestres, vous êtes exmatriculé-e. 

Les séances de regroupement sont-elles obligatoires ?

Oui, en ce qui concerne nos filières suisses. Le nombre de séances obligatoires est mentionné pour chaque filière. L’inscription aux examens est liée à la participation à ce nombre minimum de séances. Les séances de regroupement ne sont pas obligatoires pour les programmes en partenariat. Dans un cas comme dans l’autre, nous suggérons néanmoins une participation. Ces séances sont très importantes pour la gestion de vos études.

Quand et où ont lieu les séances de regroupement ?

Les séances de regroupement ont toujours lieu le samedi. Le lieu est différent pour chaque faculté (Lausanne, Fribourg ou Sierre). Le calendrier de ces séances est donné dans les pages de présentation des facultés suisses.

Quelle est la différence entre des études à temps partiel ou à plein temps ?

Dans les filières d’histoire, de lettres, de mathématiques et des sciences de l’éducation, vous avez le choix entre des études à temps complet ou temps partiel. Cela dépend du nombre de modules suivis par année. 

Quels sont les besoins/exigences en matériel et logiciels?

  • De préférence laptop ou PC - les tablettes ou similaires ne sont pas adaptées aux tâches exigées mais peuvent être utilisées en tant que soutien  
  • Windows (7, 8 ou 10), Mac ou Linux - de préférence Windows ou Mac, car Linux n’offre pas tous les logiciels spécifiques de soutien de certaines filières
  • Webbrowser Chrome, Firefox ou Internet Explorer / Edge actuels - de préférence Chrome ou Firefox car certains outils ne fonctionnent pas sous IE / Edge
  • Propre adresse e-mail pour les communications

Suivi personnalisé

A qui puis-je m’adresser pour avoir un conseil personnalisé ?

Vous envisagez de vous inscrire ? Contactez les student managers dont les coordonnées se trouvent sur la page de la formation qui vous intéresse. 

Vous êtes étudiant-e ? Si vous avez des questions concernant vos cours, utilisez le forum de Moodle. Avez-vous des questions administratives ?  Adressez-vous aux student managers. Enfin, si vous avez des questions techniques concernant la plateforme d’enseignement ou les outils informatiques, contactez le support informatique.

Reconnaissance des titres

Qu’est-ce qu’un bachelor ?

Le bachelor (ou baccalauréat universitaire, licence en France) est le premier grade des études universitaires de base. Il est doté de 180 crédits ECTS, ce qui représente en principe 6 semestres de travail. Les études de bachelor visent l’acquisition de base dans une discipline d’études et d’une méthode de travail scientifique. Il permet d’entrer sur le marché du travail et d’accéder au 2e cycle d’études.

Les titres obtenus chez vous sont-ils reconnus en Suisse et à l’étranger ?

Le département fédéral de l’Intérieur a reconnu notre institution en tant qu’institut universitaire le 14 novembre 2004. Nous pouvons donc proposer des filières de niveau universitaire, et délivrer des diplômes universitaires reconnus.  

Les autorités valaisannes, canton dans lequel notre institution a son siège,  ont également reconnu cette dernière en 2011, en l‘intégrant dans la loi cantonale sur la formation universitaire. Nos règlements sont également soumis à l’approbation du Conseil d’Etat valaisan, ce qui implique que nos diplômes sont remis par le canton du Valais. Nos diplômes universitaires sont donc reconnus au même titre que ceux des universités classiques, dans tous les Etats signataires des accords de Bologne. S’agissant de la reconnaissance de nos diplômes dans d’autre pays, cette dernière dépend des accords bilatéraux établis entre la Suisse et le pays concerné.

Enfin, s’agissant des diplômes canadiens délivrés dans la filière des Sciences de la communication ou pour les formations continues en gestion d’entreprise et en communication appliquée aux relations publiques, cette reconnaissance découle des accords établis entre les pays membres de l’Unesco (Convention de Lisbonne).

J’ai obtenu mon bachelor en études à distance et souhaite continuer avec un master en présence. Puis-je le faire ?

Oui. La Conférence des Recteurs des Universités Suisses (swissuniversities) a établi les directives concernant l’application de la déclaration de Bologne, sur mandat de la Conférence Universitaire Suisse (CUS), directives qui s’appliquent également au passage entre des études de bachelor et de master. Les titulaires d’un diplôme de bachelor universitaire suisse peuvent être admis dans des programmes de master de toute université suisse, pour autant qu’ils remplissent les conditions inhérentes au master en question. 

Les titulaires d’un bachelor délivré en Suisse peuvent également être admis en master dans d’autres pays, grâce aux accords de Bologne. Toutefois, comme l’admission reste une prérogative de l’université, certaines conditions spécifiques au master en question peuvent être émises.  

Le principe de Bologne

Qu’est-ce qu’un master ?

Le master (ou maîtrise universitaire) est le second grade des études universitaires de base. Avec un nombre de crédits fixés entre 90 et 120 ECTS, il correspond en principe à 4 semestres d’études. Il donne accès au programme de doctorat.

Qu’est-ce qu’un crédit ECTS ?

ECTS (European Credit Transfer System) est le système européen de calcul, transmission et cumul des prestations d’études. Un crédit ECTS représente de 25 à 30 heures de travail.

Taxes diverses et bourse d'études

Combien coûte un bachelor à distance ?

Un bachelor à distance des filières suisses coûte CHF 1‘300 par semestre (quel que soit le nombre de modules), ce qui représente une somme de CHF 11'700 pour 9 semestres. A cette taxe d’étude, il convient d’ajouter le prix éventuel du matériel didactique dans certaines facultés, ainsi que les frais de déplacement pour vous rendre aux séances de regroupement et aux examens. Le coût d’une licence avec nos partenaires français dépend du nombre de modules pris par semestre.

Vous trouverez tous les détails concernant les taxes dans le Règlement sur les taxes.

Est-il possible d’obtenir une bourse d’études ?

Non, notre institution ne délivre aucune bourse d’études. Le système de bourses en Suisse est cantonal. Vous trouvez toutes les informations relatives à la demande de bourses sur le site de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publiques (CDIP).

Toutefois, de nombreuses entreprises ou organes de chômage participent aux frais de formation de leurs collaborateurs/trices et affilié-e-s. Renseignez-vous. Enfin, si vous suivez une carrière sportive, demandez à votre fédération si elle vous soutien, et à quelles conditions.  

Quand et comment dois-je payer mes taxes d’études?

Vos taxes d’études doivent être versées avant le début de chaque semestre. L’entier de la somme due doit être versé. Nous n’acceptons pas de paiement échelonné.

Faut-il prévoir des frais annexes ?

Outre les taxes d’études, il est possible que vous ayez à financer l’acquisition de matériel didactique. Ce matériel dépend de la faculté choisie et du module suivi.  En principe, un montant de CHF 100-150 par module est à prévoir. Les frais de déplacement pour vous rendre aux séances de regroupement et aux examens sont également à prévoir.

Déroulement des études

Qu’est-ce qu’un module ?

Selon la réforme de Bologne, les filières de bachelor et de master sont constituées de modules. Chaque module se termine par un examen et l’émission du nombre de crédits ECTS prévus.  

Puis-je suivre plus de 2 modules par semestre ?

Selon le Règlement d’études, il est recommandé de suivre 2 nouveaux modules par semestre au maximum, plus les modules qui auraient fait l’objet d’un échec. Toutefois, il est possible de suivre plus de modules par semestre, à condition de soumettre une demande dûment motivée au doyen/à la doyenne de la faculté.  

Est-il possible de ne suivre qu’un seul module par semestre ?

Oui, c’est possible. 

Examens

Où les examens ont-il lieu ?

En principe, les examens ont lieu dans les salles où se déroulent les séances de regroupement, c’est-à-dire à Lausanne, Fribourg ou Sierre.  

A quelle période ont lieu les examens ?

Les examens ont lieu à la fin de chaque semestre (année pour certaines filières en partenariat), le samedi. Il n’est pas nécessaire de vous y inscrire. Certaines filières suisses imposent la participation minimale à 3 séances de regroupement sur 5 pour pouvoir se présenter à l’examen.  Les examens s’effectuent par écrit et ont lieu dans les mêmes salles que les séances de regroupement. 

Veuillez noter que tout-e professeur-e, en accord avec le coordinateur ou la coordinatrice de filière concernée, peut décider d’organiser des examens sous d’autres formes.

Puis-je repasser un examen pour lequel je n’ai pas obtenu une note suffisante ?

Oui. Tout examen non réussi dans une filière suisse peut être répété deux fois. Est toujours retenu dans l‘évaluation le résultat obtenu à I‘examen de répétition. En ce qui concerne les filières en partenariat, veuillez prendre contact avec le coordinateur/la coordinatrice de la filière.

Que signifie « échec définitif » ?

Un échec définitif signifie qu’un-e étudiant-e a échoué à plus de deux répétitions d’examens (3e échec). Cependant, il est possible qu’une note supérieure à 3 puisse être compensée par les autre notes – voir Règlement d’études).  Si un-e étudiant-e a eu un échec définitif dans une branche d’études, il n’est plus possible pour lui d’étudier à UniDistance dans cette branche.