Conditions d'admission aux formations en Lettres Modernes

Licence

  • Maturité suisse ou d’un baccalauréat français
  • Titre admis en équivalence (un dossier de demande de Validation d’Acquis doit être déposé). Pour déposer une demande de validation d’acquis, un titre équivalent à une maturité gymnasiale doit être présenté. Ne sont pas considérés comme équivalents les titres issus du degré secondaire II tels que les maturités professionnelles, et spécialisées, ou les CFC. Pour candidater sans être porteur d’un Baccalauréat français ou une Maturité fédérale, un titre HES ou Universitaire est donc requis.
  • Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU.A)

Master

  • Licence de lettres modernes
  • Autres licences, autres diplômes après examen individuel du dossier par la commission de validation des acquis personnels et professionnels

Master 2 FLE voie professionnelle

  • Master 1 en FLE ou Seconde ou toute autre formation jugée équivalente par la Commission de validation des acquis personnels et professionnels
  • Expérience professionnelle préalable dans le domaine de la formation linguistique.

Niveau de langue

Les candidats doivent démontrer une excellente maîtrise de la langue française à l'oral comme à l'écrit (niveau B2), validée par un certificat de langue.

Les candidats ayant une autre langue maternelle, mais ayant suivi une formation de niveau secondaire ou postsecondaire en français, sanctionnée par un diplôme, sont dispensés de cette exigence. En sont également dispensées les personnes ayant suivi, durant une année au minimum, un enseignement universitaire en français, attesté par un relevé de notes.

Demandes d’équivalence / reconnaissance d’études antérieures

Les étudiants qui souhaitent faire reconnaître des crédits ECTS obtenus précédemment dans un même domaine d’études dans une université française, peuvent demander une dispense dûment motivée lors de leur inscription définitive. Si l’accès aux études se fait par une validation d’acquis, aucune demande d’équivalence ne peut être entreprise.

Validation d’acquis

L’accès à la licence ou aux différents masters peut être accordé si le titre détenu par le titulaire est reconnu équivalent respectivement à un titre d’accès universitaire ou à une licence, par une procédure de validation d’acquis.